Pourquoi et comment pratiquer le jeûne intermittent pour maigrir et être en bonne santé ?

Comment et pourquoi pratiquer le jeune intermittent pour maigrir

 

La plupart des personnes qui n’arrivent pas à perdre du poids sont résistante à l’insuline. Le jeûne intermittent permet de corriger la résistance à l’insuline pour perdre du poids rapidement et améliorer la santé. Découvrez les bienfaits du jeûne intermittent et une méthode facile et efficace.

 

Pourquoi perdre du poids est si difficile ?

La perte de poids se fait avec beaucoup de difficultés et d’échecs si on ne la prépare pas en amont.

Les régimes minceur sont inefficaces car ils créent une sensation de privation et créent l’effet yoyo de l’hypoglycémie et de l’hyperglycémie. Cela nous affaiblit et nous pousse à manger. Maigrir avec un régime est possible, mais cela se fait dans la souffrance, et on reprend tout ou plus après le régime. Et quand on a souffert ainsi, il est difficile de recommencer l’expérience.

L’excès de consommation de sucre et de glucides dans notre société moderne, nous rend résistant à l’insuline. L’insuline est sécrétée par le pancréas et permet de transformer le sucre, de nourrir nos cellules et de faire baisser la glycémie.

Mais à force de consommer tous types de sucres dans nos repas (sucres lents, sucres rapides et surtout les sucres transformés), notre corps devient résistant à l’insuline, nos cellules ne se nourrissent plus, la glycémie augmente et déclenche la faim.

La résistance à l’insuline déclenche la prise de poids, la montée de la glycémie dans le sang et l’excès d’insuline rejetée dans le corps endommage le corps.

Le sucre est le premier responsable de notre prise de poids et des résistances pour mincir. Contrairement aux idées reçues, il vaut mieux privilégier les bonnes graisses et les protéines que l’on consomme par rapport aux sucres.

Vous trouverez sur mon blog plusieurs articles sur la nutrition et la chrono-nutrition si vous souhaitez en savoir plus.

 

Comment perdre du poids de façon efficace ?

La réponse est dans notre assiette et dans notre tête.

C’est en corrigeant son alimentation et en se préparant mentalement, qu’on peut lever les freins qui nous empêchent de perdre du poids.

Bien entendu, il est indispensable d’avoir une bonne hygiène de vie, de pratiquer un minimum d’activité physique, de bien dormir, pour maigrir.

Et tout commence dans notre cerveau, il est soumis à des croyances, des mécanismes inconscients qui nous empêchent d’avancer.

Mais tôt ou tard, un évènement de la vie balaye ces obstacles et ces freins et nous pousse à agir.

Heureusement, on peut le faire sans attendre que le destin nous y poussent, avec beaucoup de motivation ou en travaillant à un niveau inconscient avec l’hypnose pour perdre du poids par exemple.

Une fois qu’on est décidé à agir, le passage à l’action se passe par un changement de notre alimentation, en modifiant les repas, en consommant les bonnes calories. En respectant les principes de la nutrition et de la chrono-nutrition, on peut changer son alimentation sans se priver du plaisir de manger et avoir plus d’énergie dans la journée. Je ne vais pas entrer ici dans les détails de la nutrition, mais le plus important est de limiter la prise de sucre et sachez qu’il y a du sucre partout, donc il ne s’agit pas de se priver de pâtisseries, mais de choisir les bons aliments qui ne vous paraissent même pas sucré et d’éviter les produits industriels transformés.

Enfin, j’arrive au sujet principal de cet article : le jeûne intermittent. Une fois l’alimentation corrigée, l’arme ultime pour corriger la résistance à l’insuline et maigrir sans efforts importants est le jeûne intermittent. C’est le moyen le plus efficace pour réactiver le pouvoir de l’insuline dans notre corps, pour assimiler les glucides et perdre du poids.

Maigrir avec le jeûne intermittent

Le jeûne intermittent est super efficace pour perdre du poids et améliorer la santé, car il va corriger votre résistance à l’insuline, qui empêche de perdre du poids.

Je vais vous partager les points clés si vous êtes tentées de vous lancer. Je vous dévoilerai une méthode simple et efficace qui se pratique sans souffrance et qui fait même diminue la faim.

 

une méthode simple et naturelle

Le jeûne intermittent et vraiment accessible, ce n’est pas compliqué et pas trop contraignant par rapport à tout ce que ça procure.

Je pratique le jeûne intermittent et aussi le jeûne sur 1 semaine, alors je vais vous parler de ce que je sais et aussi de mon expérience.

Le jeûne sur 1 semaine peut sembler difficile, surtout au début et les premiers jours, mais en fait ce n’est pas si difficile que ça. Comme c’est long, ça fait souvent peur, on imagine qu’on va souffrir atrocement, que l’on va crever de faim… Mais comme vous l’avez lu, la faim des personnes en surpoids, vient surtout de leur excès de consommation en glucides.

Le jeûne intermittent est beaucoup plus facile, car il n’y a pas ce blocage sur la durée de 1 semaine, ça ne fait pas peur et c’est déjà très efficace.

Avant de commencer, sachez que vous ne vous lancez pas dans la souffrance avec le jeune intermittent, il procure aussi du plaisir pendant et après le jeûne et surtout il est utile pour votre santé.

Le jeûne est un procédé naturel très pratiqué dans le monde depuis des siècles. La plupart des religions incluent des phases de jeûne dans leur pratique. C’est quelque chose de normal et naturel, qui va réellement améliorer la santé.

Nous pratiquons chaque jour des phases de jeûne, notamment le jeûne de la nuit qui entre le dîner et le petit déjeuner dure environ 10H.

Pour rendre le jeûne plus efficace et pour qu’il corrige notre résistance à l’insuline, il faut seulement qu’il dure un peu plus longtemps et c’est ce que nous allons voir.

 

Pourquoi utiliser le jeûne pour perdre du poids ?

Tout simplement parce que ça fonctionne et que ça améliore la santé.

De nombreuses études ont démontré depuis plusieurs années ses bienfaits et notamment son efficacité beaucoup plus forte comparée aux régimes pour maigrir.

C’est mieux qu’un régime.
Ça préserve nos muscles, et certains sportifs l’utilisent pour la prise de masse musculaire.

Il diminue la faim
Contrairement aux régimes, il apaise la faim par un meilleur impact sur nos hormones (leptine et ghréline).

 

L’arme ultime pour corriger la résistance à l’insuline.

Le jeûne inverse le processus qui amène à la résistance à l’insuline. On y devient résistant par un excès de consommation de sucres. Le jeûne fait chuter la consommation de sucre et réactive l’effet de l’insuline sur nos cellules.

En se faisant, la glycémie chute et avec elle la sensation de faim qui nous pousse à manger.

Paradoxalement, en jeûnant vous aurez moins faim et pourrez perdre du poids tout en étant en meilleure santé.

La résistance à l’insuline n’est pas considérée comme une maladie, et c’est la raison pour laquelle on ne la traite pas suffisamment et le jeûne est peu pratiqué dans nos sociétés occidentales.

En revanche, les conséquences de la résistance à l’insuline cause de nombreuses maladies ou les accélère notamment la maladie d’Alzheimer.

 

Les autres effets positifs du jeûne sur notre santé

L’hypertension artérielle : Une des manières les plus efficace et simple de faire baisser la tension artérielle est de jeûner.

L’autophagie permet à notre corps de recycler ce qui est inutile et endommagé dans notre corps. Cette découverte a fait l’objet d’un prix Nobel de médecine en 2016. Seul le jeûne permet se mécanise.

 

Comment pratiquer le jeûne intermittent ?

Pendant une période supérieure à 12H, il suffit de ne rien manger et de boire que de l’eau ou des infusions sans sucre, sans lait.

Il existe plusieurs méthodes pour le jeûne intermittent, mais je vais vous parler d’une des plus connues, celle que je pratique et que je vous propose est basée sur la méthode 16H / 8H.

C’est la méthode que j’utilise et te recommande de tester. Elle consiste à jeûner pendant 16h et pouvoir manger pendant 8h. Pour cela, il suffit de ne pas prendre de petit déjeuner. Par exemple vous terminez le diner à 20h, et vous jeûnez jusqu’au lendemain 12h au minimum.

On jeûne ainsi pendant 2 semaines et on fait un jeûne de 24h ou 48H toutes les deux semaines.

Voici en détail la façon de faire le jeûne intermittent que je vous propose :

 

Les contre-indications

Si vous êtes une femme enceinte ou allaitante, si vous êtes sous-alimenté ne le pratiquez pas.

Si vous êtes diabétique (diabète de type 1 ou 2), le jeûne peut corriger votre diabète, mais si vous suivez un traitement médical, vous devez préalablement consulter votre médecin pour adapter votre traitement à la pratique du jeûne.

Le jeûne intermittent est un jeûne de moins de 24h et il n’est pas dangereux pour la santé et peut être pratiqué par toute personne en bonne santé.

Si vous avez des doutes sur votre état de santé consultez votre médecin.

Si vous souhaitez aller au-delà de 24H de jeûne, par précaution, consultez aussi votre médecin.

 

La préparation

Le jeûne est facile et agréable à condition de se préparer.

Pour cela, il faut corriger les pics d’hyperglycémie et d’hypoglycémie en habituant le corps à consommer moins de sucre.

Pour cela, les premiers conseils sont d’arrêter les sucres ajoutés, les produits transformés.

Remplacer le sucre (croissants, confiture, pain de farine blanche) le matin au petit déjeuner par des protéines (œufs, poissons de mers froides : sardines, saumon), avec un peu de pain complet. Ne buvez pas de jus de fruits industriels.

Consommez des légumes avec des protéines à midi, et des sucres lents le soir.

Corrigez ainsi votre alimentation pendant 2 semaines, pour que le jeûne se déroule d façon très agréable.

Ce n’est pas une nécessité, vous pouvez vous lancer dès maintenant dans le jeûne, mais les deux premières semaines seront plus difficiles, et le jeûne corrigera de lui tout cela après ces deux premières semaines.

 

Jeûne intermittent 16H/8H pendant 2 semaines

Vous arrêtez simplement de prendre le petit-déjeuner. Ça permet de continuer le jeûne de la nuit.

Entre la fin du dîner vers 20H et le début du déjeuner vers 12H (ou 21H, 13H) vous jeûnerez 16H.

En prolongeant le jeûne de la nuit, vous consommerez moins de sucre le matin et vous pourrez brûler des graisses et maigrir. Votre cerveau fonctionnera de manière optimale.

Pendant toute la période du jeûne intermittent, limitez les sucres ajoutés et les produits transformés. Evitez aussi les édulcorants, ils stimulent le corps de la même manière que sucre, déclenchent la production d’insuline, provoquent l’hypoglycémie, la faim et empêchent la perte de poids.

 

Jeûne de 24H

Après deux semaines de jeûne intermittent, testez le jeûne sur 24H.

La première fois, cela vous paraîtra peut-être un peu désagréable, mais à partir de la deuxième fois, cela sera beaucoup plus facile.

 

Répétez l’opération pendant 1 mois minimum

2 semaines de jeûne intermittent 16H/8H et 24H de jeûne.

Il faut au minimum pratiquer cela pendant 1 mois pour habituer le corps et que ce soit vraiment naturel et sans désagréments pour vous.

Si le jeûne de 24H est trop contraignant pour vous ne le faites pas, contentez-vous du jeûne intermittent.

 

Pratiquez régulièrement le jeûne intermittent

Après un mois de pratique, vous adaptez sa pratique, vous pouvez alterner des périodes de jeûne intermittent avec des périodes normale. Vous pourrez accéder au jeûne de longue durée plus facilement.

Pour la perte de poids, fixez-vous un objectif et pratiquez jusqu’à l’atteindre.

Ensuite vous pourrez pratiquer le jeûne intermittent tout le temps ou un mois sur deux par exemple.

 

Les désagréments possibles

Le jeûne intermittent est sans danger mais il peut provoquer quelques petits désagréments.

Au début vous aurez un peu faim mais ça va diminuer avec le temps.

Vous pouvez avoir des crampes, des maux de tête ou de la constipation, mais cela se règle facilement par une meilleure consommation d’eau (30ml/Kg), des compléments alimentaires, une consommation de légumes riches en fibres… Vous trouverez de nombreux conseils pour cela.

Votre corps va s’habituer avec le temps à se changement d’alimentation.

 

Pour aller plus loin

Avec le jeûne, si vous êtes en bonne santé, pas diabétique, pas enceinte, il n’y a pas de risques, ça ne pourra que vous faire du bien. Si ça vous parait difficile, c’est sans doute que vous n’avez pas encore essayé. Alors dites-vous, que ça vaut le coup d’être fait.

Ne réfléchissez pas trop et lance-vous. N’hésitez pas à consulter un médecin avant si vous avez des doutes par rapport à votre état. Vous verrez que votre corps va s’habituer et quand vous perdrez du poids, vous verrez que ça en valait la peine.

Si vous souhaitez être accompagnée pour la perte de poids de manière globale, en travaillant sur la nutrition et avec l’hypnose, découvrez mon programme pour maigrir avec l’hypnose et la nutrition.

 

 

Partagez :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur linkedin
LinkedIn
Marina Trehin

Marina Trehin

Je m'appelle Marina, je suis praticienne en hypnose et je vous partage des articles sur l'hypnose et les thérapies brèves.