Troubles psychiques

Troubles psychologiques : Comment les reconnaître, les combattre ? Et en quoi l’hypnose peut être adaptée ?

stress peur dépression hypnose

20% de la population mondiale souffre d’affections psychiques, et un Français sur trois est atteint au cours de sa vie. Malgré l’ampleur du phénomène, peut de budget est consacré à la recherche de solutions thérapeutiques et la pose d’un diagnostic est longue et incertaine.

Ces troubles s’installent progressivement et silencieusement, et ceux qui en souffrent n’en sont généralement conscients que lorsqu’ils atteignent un stade important. Pourtant, même à un stade mineur ils handicapent la vie.

Il existe de nombreuses solutions, le suivi psychiatrique, les médicaments, les antidépresseurs, l’hygiène de vie, mais aussi la pratique de la méditation ou de l’hypnose. Ces solutions peuvent être combinées ou suivies indépendamment. Les solutions adaptées dépendent de la gravité des troubles de leur pathologie.

Les médicaments prescrits par un médecin et la chimie naturelle du cerveau peuvent soigner ces troubles. L’hypnose, la méditation, l’hygiène de vie accompagnent les thérapies médicales et stimulent l’arsenal chimique du cerveau.

Intervenir à un stade précoce du trouble est beaucoup plus simple et économise des années de souffrance et de handicap.

En lisant cet article, vous apprendrez à mieux reconnaître vos difficultés et saurez comment y faire face avant qu’ils ne s’aggravent, seul, ou accompagné et avec des solutions adaptées. En profitant d’une vie psychique saine.

 

I – Les différentes pathologies psychiques et leurs solutions adaptées

Le corps humain a ses limites pour combattre certaines pathologies, ou les troubles psychiques graves. Il est donc nécessaire de consulter un médecin dans ce cas ou en cas de doute.

Les troubles psychiques qui exigent un suivi médical

Les troubles graves relèvent de la psychiatrie et ne peuvent faire l’objet des seules « médecines douces ». Ces dernières-ci sont seulement efficaces en accompagnement pour aider à mieux vivre sa thérapie.

hypnose et suivi médical

La dépendance à l’alcool et à la drogue

L’alcool et la drogue provoquent une dépendance psychologique qui peut être vaincues seules ou par un accompagnement non médical. Mais ils provoquent également des dépendances physiologiques et peuvent faire l’objet de complications. Seul un traitement médical peut les combattre.

Troubles bipolaires

Les troubles bipolaires se caractérisent par des changements d’humeur et des pics émotionnels forts. Les personnes qui en souffrent passent de phases d’excitation à des phases de dépressions. Cette pathologie est considérée comme un véritable handicap causant des parcours de vie chaotiques et amenant parfois au suicide. Le diagnostic est particulièrement long (plusieurs années) et difficile à poser. Il est donc important de consulter un médecin pour détecter les signes de cette pathologie.

L’hypnose ne pourra être qu’une solution d’accompagnement avec l’accord du médecin.

Schizophrénie

La schizophrénie est un trouble psychologique grave qui altère l’identité, et amène à des changements de personnalité. Il existe différents degrés de cette pathologie. Le fait qu’elle affecte inconsciemment les sujets et la gravité de ses conséquences exige un suivi psychiatrique. Un accompagnement par l’hypnose peut même être contre-indiqué et ne peut qu’être fait qu’après l’accord du psychiatre en charge du suivi.

Psychopathie

La psychopathie se caractérise par une absence d’empathie envers les autres, une instabilité psychologique et de l’impulsivité. Il s’agit plus généralement de comportements inadaptés aux normes sociales. Il existe différents degrés de psychopathie. Les souffrances psychologiques peuvent être latentes et la prise en charge se fait au niveau médical, social et psychologique.

 

Les troubles psychologiques qui peuvent être accompagnés et vaincus à l’aide de l’hypnose, et des médecines douces

On peut venir à bout seul de nombreux troubles psychologiques. Mais le suivi médical ou un accompagnement par l’hypnose ou les médecines douces aident à mieux supporter et à accélérer le rétablissement

hypnose stress dépression

Troubles post-traumatiques

Les troubles post-traumatiques sont causés par un ou des évènements traumatisants. Les symptômes n’apparaissent pas immédiatement, mais parfois plusieurs années après l’évènement traumatique. Ces troubles sont sournois, car l’évènement est souvent oublié et après les années, est considéré comme non traumatique. Un enfant peut être témoin d’une dispute de ses parents qui le traumatise. À l’âge adulte, même s’il en a le souvenir, cette dispute lui paraîtra insignifiante et ne sera pas considérée comme traumatique et donc exclue des explications de ses troubles. Les troubles post-traumatiques sont caractérisés par des troubles du comportement déclenchés par des phénomènes purement inconscients. Ceux qui en souffrent sont bien conscients du caractère irrationnel de leurs troubles, mais en restent prisonniers et impuissants.

Les thérapies brèves, l’hypnose, l’EMDR (Eye Movement Desensibilization and Retreatment), le RITMO (Retraitement de l’Information Traumatique par les Mouvements Oculaires) sont particulièrement efficaces pour aider à surmonter très rapidement ces troubles. Les troubles post-traumatiques sont rarement identifiés avant l’accompagnement. Les personnes décident de se faire accompagner, viennent en général pour trouver une solution à un trouble comportemental et c’est lors des premiers échanges qu’une bonne connaissance des symptômes permettent au praticien d’identifier l’origine traumatique. Quelques séances sont parfois suffisantes pour prendre conscience de l’origine traumatique des troubles et mettre fin aux problèmes comportementaux, même après plusieurs années de souffrance.

Une grande majorité des gens souffrent de troubles post-traumatiques sans le savoir, la naissance est un véritable évènement traumatique qui peut altérer la vie. Vous trouverez un article plus détaillé sur mon blog si vous souhaitez en savoir plus : ICI.

TOC (Troubles obsessionnels compulsifs) et tics

Les TOC appartiennent à la catégorie des troubles anxieux. Ce sont des obsessions, des pensées envahissantes qui provoquent angoisses, peurs et obsessions. En pratique, ceux qui en souffrent ne peuvent s’empêcher de faire des gestes ou des pensées répétés. Ces gestes et pensées sont inadaptés. Voici quelques exemples : vérifier et revérifier, compter plusieurs fois, répéter des gestes inutiles, se laver les mains plusieurs fois…

Les tics sont des mouvements automatiques inutiles, inconscients et répétés. Ils sont moins problématiques que les TOC. L’hypnose peut aider à dédramatiser la situation, à reprendre le contrôle de ses réflexes et à maîtriser peu à peu ces gestes en donnant plus de contrôle conscient sur eux.

Les thérapies brèves et l’hypnose sont des moyens très efficaces pour mettre fin à des années de souffrance. L’hypnose met en œuvre des protocoles issus de la PNL (Programmation Neuro Linguistique) qui permettent de modifier le comportement par l’expérience de petits changements. L’usage de techniques paradoxales permet de jouer avec ses symptômes et de les contrôler.

Stress

hypnose stress Le stress est une disposition naturelle héritée de l’évolution naturelle qui a permis aux espèces vivantes de survivre face aux dangers de la nature.

Le cerveau agit sur la glande corticosurrénale en situation de danger, la faisant sécréter du cortisol dans des situations considérées à tort ou à raison comme des situations de menace ou de danger.

Si le stress est prolongé, l’organisme a du mal à absorber le cortisol en excès et peut causer des inflammations de l’organisme libérant des cytokines qui perturbent l’action de la sérotonine dans le cerveau, mettant en œuvre un cycle qui augmente le stress.

Des traitements à base d’anti-inflammatoires peuvent être prescrits, mais pas à long terme. Prendre conscience de ce mécanisme permet de combattre soi-même son stress en contrôlant son humeur et en modifiant ses émotions. L’hypnose permet un accompagnement efficace dans le contrôle de ses émotions pour lutter contre le stress.

 

Dépression

Les troubles dépressifs se reconnaissent de plusieurs manières, humeur triste, baisse d’énergie, perte d’intérêt, manque de confiance en soi, baisse de l’estime. La dépression devient plus problématique quand elle provoque des troubles du sommeil, une perte d’appétit et des envies suicidaires. Elle s’installe comme une spirale qui aggrave progressivement les différents troubles. La dépression dure longtemps et s’identifie tardivement par le fait qu’elle est très progressive. On peut en sortir rapidement, il suffit parfois de retrouver le sommeil ou d’avoir une prise en conscience. L’hypnose est très efficace pour déclencher des déclics et provoquer de premiers changements.

Autres troubles : troubles du comportement, alimentaires, confiance en soi, souffrance psychologique (séparation, deuil …), procrastination…

Il s’agit de troubles psychologiques provoqués par une réponse émotionnelle inadaptée. On peut se défaire de ses troubles par des prises de conscience, en expérimentant des premiers changements, ou de façon inattendue.

L’hypnose permet de travailler efficacement sur les émotions et provoquer des prises de conscience rapides. On cherche souvent des solutions rationnelles à des problèmes irrationnels et cela aggrave parfois la situation. L’hypnose permet une prise de recul émotionnel, l’activation de ressources en soi, à l’aide de l’imagination. L’hypnose, mais aussi la méditation, la relaxation, les thérapies brèves permet d’avoir une meilleure connaissance de nous-mêmes au niveau psychologique et aide à se défaire de ces troubles.

 


Nouveau ! Accès à une de mes fiches pour apprendre l’auto-hypnose. Guide étape par étape accessible à tous. Suivez les illustration et découvrez le monde de l’hypnose.

Inscrivez-vous à la newsletter et recevez votre guide gratuitement.


 

II – Comment le stress et les troubles psychologiques agissent sur le corps

Le stress est à la fois l’origine et la conséquence de nombreux troubles psychologiques. Le stress est un héritage génétique de l’évolution naturelle qui permet aux espèces vivantes de survivre et de s’adapter. La terre a été colonisée par l’homme qui a imposé son contrôle sur l’environnement. L’évolution technologique et sociale de l’homme a été bien plus rapide que son évolution génétique. La plupart des menaces pour l’homme, dans le monde moderne, ne sont plus des menaces de mort ou d’attaques physiques, mais plutôt des agressions psychologiques de multiples natures (manque de temps, pression sociale et professionnelle, manque d’espace, bruit, peur de maladies…). La réaction de notre corps reste cependant adaptée à une réponse de fuite, ou de combat. L’afflux de sang dans les membres inférieurs permettant de courir plus vite n’est pas adapté à une situation de stress lors d’une réunion professionnelle. Notre organisme n’est donc pas génétiquement adapté pour lutter contre le stress moderne. Certaines personnes développent naturellement de nouvelles capacités pour ne pas en souffrir et d’autres ne trouvent pas seuls les clés de cette adaptation.

Il est tout à fait possible de modifier notre comportement et d’agir à un niveau psychologique pour réorganiser l’arsenal biologique naturel de défense. Mais attachons-nous d’abord à comprendre le cycle de fonctionnement du stress et des troubles psychologiques.

En situation de stress, le cerveau va donner l’information de produire du cortisol, appelée hormone du stress, par les glandes surrénales. Une production d’adrénaline est également faite. Le cortisol va permettre de transformer les graisses en sucre pour fournir de l’énergie. Le cortisol est un puissant anti-inflammatoire, mais en cas de stress prolongé, il devient inactif par effet d’accoutumance. L’organisme est affaibli et plus fragile face aux maladies. S’installe alors un cercle vicieux qui provoque des inflammations qui déclenchent l’action des cytokines qui provoquent une réponse de stress au cerveau. À ce niveau, l’organisme est affaibli et sujet et favorise l’arrivée de maladies et de troubles psychotiques.

Des médicaments permettent de lutter contre les symptômes du stress, mais de façon provisoire. Il est donc important de réaliser un travail au niveau de ses ressentis et de ses émotions pour briser le cycle du stress.

 

III – Comment l’hypnose peut aider à lutter contre les troubles psychologiques et le stress

L’hypnose sera un bon accompagnement des troubles psychologiques qui nécessitent un suivi médical avec l’accord du médecin traitant. Pour les autres troubles (stress, dépression, Tics, TOC, comportement, troubles post-traumatiques), l’hypnose en hypnothérapie vous aidera à les surmonter.

Nous sommes souvent conscients de la problématique, mais nous focalisons sur elle. Nous sommes faits de telle sorte que quand nous testons une solution qui ne fonctionne pas, nous avons tendance à nous dire que nous l’avons mal appliquée et nous recommençons. Plusieurs biais cognitifs nous amènent à répéter des stratégies d’échec.

Le plus important est de prendre du recul par rapport à nos façons de penser, d’agir. L’hypnose décale nos états de conscience habituels et active notre imagination pour prendre ce recul nécessaire. Nous savons tellement de choses que nous que savons pas. De nombreux réflexes héréditaires et génétiques peuvent être activés à un niveau inconscient. L’hypnose n’offre pas de recette logique, mais décale notre façon de penser pour agir à un niveau supérieur au problème. L’hypnotiseur peut avoir des idées de solutions par rapport à sa propre expérience, mais pas par rapport à la vôtre. Son rôle consiste à faire changer votre façon de penser pour que vous trouviez votre solution. Une séance d’hypnose active vos ressources qui feront émerger des déclics qui vous conduiront à trouver votre solution.

Le simple fait d’agir sur vos pensées, vos émotions va modifier le fonctionnement de votre cerveau et rétablir votre équilibre physiologique. Le simple fait de diriger l’imagination va modifier les ressentis, le stress et briser le cycle du stress pour retrouver une meilleure santé psychique.

 

De nombreuses techniques existent en hypnose, des techniques de deuil, de ligne du temps, de régression (revivre différemment une période du passé), des techniques basées sur la motivation, des techniques de recadrage et d’autres, beaucoup plus oniriques, voire des expériences métaphysiques comme celles qui consistent à revivre des vies antérieures. Elles invitent à une expérience émotionnelle forte qui bouscule le cycle des troubles installés. Ces expériences sont orientées sur la solution et moins sur le problème. Elles sont donc agréables et motivantes même si l’on doit passer par les premières émotions (tristesse, colère, peur) pour les revisiter ensuite.

Les émotions activées par une problématique sont comme une ornière, un chemin que l’on ne peut quitter et duquel en nous portant, l’hypnose nous invite à une autre direction, un autre horizon.

Dès la première séance, l’objectif est naturellement recadré vers la recherche d’une solution.

 

Mots clés : Hypnose, psychopathologie, Stress, troubles post-traumatiques, peurs, dépendances

Marina Trehin, hypnothérapeute – Versailles Viroflay Chaville

Séances sur rendez-vous

 

 

1 réflexion au sujet de “Troubles psychiques”

Les commentaires sont fermés.